La Méditation de l’Evangile du 30 avril

Évangile (Jn 13,16-20):

Après qu’il leur eut lavé les pieds, leur dit: «Amen, amen, je vous le dis: le serviteur n’est pas plus grand que son maître, le messager n’est pas plus grand que celui qui l’envoie. Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique. Je ne parle pas pour vous tous. Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis, mais il faut que s’accomplisse la parole de l’Écriture: Celui qui partageait mon pain a voulu me faire tomber. Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, je suis. Amen, amen, je vous le dis: recevoir celui que j’envoie, c’est me recevoir moi-même; et me recevoir, c’est recevoir celui qui m’envoie».

maxresdefault (1)

Méditons l’Evangile du jour avec le Père François-Dominique :

 

 

 

La Méditation de l’Evangile du 29 avril

Évangile (Jn 12,44-50):

Jésus, lui, affirmait avec force: «Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en celui qui m’a envoyé; et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le jugerai pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura un juge pour le condamner. La parole que j’ai prononcée, elle le condamnera au dernier jour. Car ce que j’ai dit ne vient pas de moi: le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit».

 

 

 

La Méditation de l’Evangile du 28 avril

Evangile (Jn 10,22-30):

On célébrait à Jérusalem l’anniversaire de la dédicace du Temple. C’était l’hiver. Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon. Les Juifs se groupèrent autour de lui; ils lui disaient: «Combien de temps vas-tu nous laisser dans le doute ? Si tu es le Messie, dis-le nous ouvertement!». Jésus leur répondit: «Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage. Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. Mes brebis écoutent ma voix; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle: jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes un».